Posture en classe

par Dre Natalie Massé, chiropraticienne
L’Association des chiropraticiens du Québec nous partage un article sur la posture en classe. La posture est un des éléments fondamental d’une bonne hygiène de vie. Elle prévient bien des maux et blessures que ce soit au présent ou dans le futur. Lors de conférences dans les écoles, je rappelle aux enfants que si les parents ou les professeurs leur disent : « Tiens‐toi droit! », ce n’est pas pour les achaler mais qu’ils ont à coeur leur santé et leur bien-être.
Nous voyons souvent les jeunes et les moins jeunes enrouler les chevilles autour de leurs pattes de chaise ou de pupitre, arrondir le bas du dos en allongeant le haut du corps sur leur bureau, s’asseoir sur une jambe, etc. En s’assurant d’offrir à votre enfant un poste d’étude bien ajusté selon sa taille à la maison, vous préviendrez bien des maux. De plus, vous aiderez votre enfant à adopter de bonnes postures qui l’aideront même dans le futur.

En classe, il peut parfois être plus difficile de maximiser la posture de l’élève à cause des pupitres et chaises qui ne sont pas ajustables. Voici donc quelques #chirotrucs pour maximiser la posture de l’enfant dans cet environnement.

Assis au pupitre, l’élève doit :

  • Coller les fesses au fond de la chaise
  • Appuyer le dos au dossier
  • Déposer les deux pieds au sol

Parmi les trucs que l’on retrouve dans ce vidéo et qui amélioreront considérablement leur posture, en voici quelques-uns:

  • Lorsque les pieds de l’enfant ne touchent pas le sol : utiliser une boîte ou de gros livres pour que l’élève puisse y déposer les pieds.
  • Pour de longues périodes de lecture, déposer le livre sur un coffre à crayon afin qu’il soit en angle. Cela évitera que l’élève ne fléchisse le cou.

Pourquoi faut-il éviter de croiser les jambes?

Croiser les jambes, cause un désalignement important du bassin et donc de la colonne vertébrale. C’est pourquoi, il faut éviter d’en prendre l’habitude. De plus, il est important que les pieds touchent le sol, afin d’éviter une trop grande pression derrière les cuisses et des tensions dans le bas du dos.

Utilisation du ballon  »suisse » en classe

Utilisation du ballon d’exercice en classe est de plus en plus populaire. Les professeurs constatent une meilleure posture, mais aussi meilleure concentration, plus grande détente musculaire, moins de fatigue et moins de stress avec son utilisation. Le ballon ne devrait pas être utilisé à la place de la chaise, mais bien comme une alternative afin de varier les postures en classe au fil de la journée. Le choix de la grosseur du ballon est importante pour le confort de l’enfant et sa posture. Il faut que l’élève puisse déposer les pieds au sol avec les genoux fléchis à 90 degrés.

Vous avez des questions afin de maximiser le confort, posture et concentration de votre enfant ou de vos élèves? N’hésitez pas à nous consulter. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions. Nous pouvons même établir une téléconsultation afin de pouvoir voir votre aménagement et vous donner les conseils appropriés.

Motivation et Kinésiologie

La motivation, notre meilleur ami, mais aussi notre pire cauchemar !

La motivation est probablement l’embuche la plus répandue en matière d’activité physique. Au début de votre activité, vous êtes très motivés, mais après quelques semaines, la motivation commence à diminuer. Puis un jour, vous réalisez que cela fait plusieurs semaines que vous n’avez pas bougé.

Votre kinésiologue est là pour vous aider à passer à travers cette période et à la prévenir.

Types de motivation :

La motivation vous permet d’apporter un changement dans votre vie. Elle vous pousse à changer que ce soit dans votre alimentation ou dans le choix d’activité physique (Deci et Ryan, 2008). La motivation a différentes origines. Elle peut être extrinsèque, c’est-à-dire que le changement vient de l’extérieur. À l’inverse, lorsque quelque chose d’ancré en nous amène le changement alors la motivation est intrinsèque.

Par exemple, vous commencez à bouger parce que vous avez peur que votre médecin vous fasse la morale. C’est donc une motivation extrinsèque, car vous voyez la possibilité d’une sanction. En revanche, si l’envie de bouger vient d’un désir de jouer avec vos petits-enfants, alors la motivation est intrinsèque, car elle provient d’un besoin psychosocial. Dans la plupart des cas, la motivation d’origine intrinsèque a une plus grande portée que celle d’origine extrinsèque. En effet, pour les motivations extrinsèques, si on élimine le risque de sanction ou la récompense alors il n’y a plus de raison de poursuivre le changement de comportement.

La motivation est une notion complexe et pourtant clé dans le changement de vos comportements. Elle est à l’origine même du processus de changement de comportement (Deci et Ryan 2008). Le kinésiologue peut avoir un rôle clé dans ce processus pour aider le client à avancer et maintenir sa motivation.

Entrevue motivationnelle :

Pour aider son client à bâtir et maintenir sa motivation, le kinésiologue peut utiliser un outil appelé « l’entrevue motivationnelle ». Cette technique se centre sur le client et son objectif. Elle permet de discuter avec le client des raisons qui le poussent à apporter un changement (Miller et Rollnick 2005). L’évocation du changement est basée sur ce que vit le client, ses valeurs et ses intérêts. Le processus de changement de comportement n’est pas une chose facile et est semé d’embuches. En effet, il se peut que vous ne soyez pas encore prêt à bouger selon votre avancement dans le processus du changement.  Si vous avez commencé à bouger, le défi est alors de le maintenir, car vous pouvez avoir une phase de rechute ou complètement arrêter de bouger.

Lors d’une entrevue motivationnelle, votre kinésiologue pourra identifier à quel niveau du stade de changement de comportement vous vous trouvez. Il pourra regarder avec vous la prochaine étape à atteindre et surtout identifier les raisons des précédentes rechutes afin de vous aider à les prévenir et pouvoir ainsi maintenir l’activité physique dans votre quotidien.

Sources:

Deci, E. L., et Ryan, R. M. (2008). Favoriser la motivation optimale et la santé mentale dans les divers milieux de vie. Psychologie canadienne, 49 (1), 14-23 

Miller, R.W. et Rollnick, S. (2005).L’entretien motivationnel. 2eédition.Paris : InterEditions.

Connaissez-vous Rosalie, massothérapeute ?

Comme vous le savez, la Clinique Virage Santé est une clinique interdisciplinaire. Cela veut donc dire que les praticiennes collaborent ensemble, lorsque votre condition le requiert, pour vous offrir les meilleurs soins possibles. Deux massothérapeutes travaillent à la Clinique Virage Santé. La massothérapie est un excellent outil de détente et de réhabilitation. Qui plus est, la massothérapie est un bon complément à vos soins chiropratiques, d’acupuncture et/ou de kinésiologie. Que vous souffriez de douleurs articulaires, maux dos, stress ou autre, elles sont là pour vous !

Afin que vous les connaissiez mieux, l’une d’elles se présente à vous aujourd’hui : Rosalie Payette, notre sportive, passionnée et enjouée.

Son portrait

Venez la découvrir! Pour prendre rendez-vous avec Rosalie, appelez-nous au (450) 349-6611. Elle se fera un plaisir de vous servir.

Nous tenterons de vous faire découvrir les membres de notre équipe au fil des semaines qui viennent.

Activité physique et grossesse

La grossesse apporte de nombreux changements au niveau du corps. Avec ces changements, l’activité physique devient d’autant plus importante. Pour certaines femmes, cette période est donc l’occasion de démarrer l’activité physique, tandis que pour d’autres, c’est de maintenir leurs activités tout en les adaptant.

L’activité physique durant la grossesse a plusieurs bienfaits pour la santé. Bouger permet entre autre de prévenir le gain de poids excessif, réduire les risques de diabète de grossesse, réduire le stress, l’anxiété, diminuer la fatigue et une augmentation du sentiment de bien être (Evenson, K. R et al., 2014).

Douleurs pendant la grossesse

Tous ces changements peuvent parfois apporter des douleurs. Lors de la grossesse, les douleurs musculosquelettiques les plus courantes sont les lombalgies et les douleurs au niveau de la ceinture pelvienne. Par ailleurs, l’activité physique serait efficace dans la prévention secondaire des lombalgies chez la femme enceinte en réduisant l’intensité de la douleur, les incapacités et les arrêts de travail qui lui sont associés. De plus, l’activité physique permettrait de diminuer les nouveaux arrêts de travail en lien avec les lombalgies. En particulier, les exercices qui améliorent la force et l’endurance musculaire seraient plus efficaces dans la prévention de nouveaux épisodes de lombalgie. Lorsque ceux-ci sont commencés avant le début de la grossesse, ils pourraient avoir un effet sur les douleurs de la ceinture pelvienne pendant la grossesse ou du moins pendant le premier trimestre. (Shiri, R., Coggon, D. et Falah‐Hassani, K., 2017).

Recommandation en matière d’activité physique

Au niveau des recommandations pendant la grossesse, les sports comportant des risques de chutes, de traumatismes et de collisions devraient être évités. La pratique d’activité physique devrait être entre 3 et 4 fois par semaine pendant au moins 15 minutes. Par la suite, la durée peut augmenter graduellement pour aller jusqu’à 30 minutes. De plus, une activité d’intensité modérée comporterait moins de risque pour la femme enceinte.

Parmi les facteurs à considérer lors du choix de l’activité physique, en voici quelques-uns:

  • Les activités devraient être dynamiques et prendre en compte de grande masse musculaire comme la marche ou le vélo. (American College of Sports Medicine, 2013)
  • Deuxièmement, la position couchée devrait être évitée après le premier trimestre ou après 16 semaines. (Evenson, K. R et al., 2014)
  • Troisièmement, on doit adapté notre activité à notre fréquence cardiaque. Au repos, la fréquence cardiaque est augmentée de 10 à 15 BPM. À des niveaux maximaux, la réponse cardiaque est affaiblie. Le test de la parole est un bon indicateur, si la personne est encore capable de parler pendant l’activité c’est que le niveau est acceptable. (DE LA SCPE, E. T., 2003)

En résumé, la pratique d’activité physique est recommandée chez les femmes enceintes. D’autant plus qu’elle n’augmente pas les risques d’issues indésirables de la grossesse. Elle a surtout pour objectif de maintenir un certain niveau de forme physique (DE LA SCPE, E. T., 2003). De plus, il semblerait que l’activité physique aide les douleurs occasionnées par la grossesse tout comme la massothérapie et les traitements chiropratiques.

Sources:

American College of Sports Medicine. (2013). ACSM’s guidelines for exercise testing and prescription. Lippincott Williams & Wilkins.

DE LA SCPE, E. T. (2003). L’exercice physique pendant la grossesse et le post-partum. JOGC, 2.

Evenson, K. R., Barakat, R., Brown, W. J., Dargent-Molina, P., Haruna, M., Mikkelsen, E. M., … et Yeo, S. (2014). Guidelines for physical activity during pregnancy: comparisons from around the world. American journal of lifestyle medicine8(2), 102-121.

Shiri, R., Coggon, D., & Falah‐Hassani, K. (2017). Exercise for the prevention of low back and pelvic girdle pain in pregnancy: A meta‐analysis of randomized controlled trials. European Journal of Pain.

Les cours et les forfaits de la rentrée sont arrivés !

Pour septembre, venez bouger avec notre kinésiologue en direct de votre patio, dans un parc ou même à la clinique. Elle vous a préparé une session de cours qui vous permettra de profiter des belles journées d’automne tout en bougeant.

Les cours pour cet automne

Le cours de Stick Stretching et le Club de marche et étirements se maintiendront à l’extérieur. Quant à lui, le cours de Pilates continuera sur Zoom. Cependant, deux places seront disponibles en personne à la clinique. Vous pouvez réserver une place lors d’un des cours en nous contactant. Le tout se déroulera en respectant toutes les mesures nécessaires à votre sécurité. Bien chaussé, une gourde d’eau à la ceinture, l’automne vous attend!

Dépêchez-vous de vous inscrire, les places sont limitées! La session commence le 14 septembre pour 6 semaines.

N’oubliez pas la Carte voyageur

Vous avez des vacances de planifiées? Vous ne savez pas quel cours choisir? Aucun problème, vous avez aussi la possibilité d’acheter des cours à l’unité avec notre carte-voyageur.

Les forfaits pour cet automne

Par ailleurs, certaines personnes préfèrent avoir un suivi personnalisé selon leurs objectifs. Pour l’automne notre kinésiologue vous a donc préparé des forfaits adaptés à vos besoins. Peu importe si vous êtes un nouveau ou un habitué vous trouverez votre bonheur dans nos nouveaux forfaits. Profitez donc d’un encadrement spécialisé et personnalisé pour commencer l’automne du bon pied.

Faites vite, offre valide jusqu’au 1er novembre 2020.

Pour toutes questions ou pour vous inscrire, n’hésitez pas à nous appeler au (450) 349-6611 .

Cours virtuels et en plein air pour juillet et août!

En cette année un peu spéciale de COVID-19, les choses évoluent de semaine en semaine. Nous sommes rendus à ouvrir un peu plus les activités avec le déconfinement. L’été n’apporte donc pas seulement le beau temps, mais aussi les cours en plein air! Pour juillet et août, venez bouger avec notre kinésiologue en direct de votre patio ou dans un parc. Elle vous a préparé une session qui vous permettra de profiter du beau temps tout en bougeant.

Les cours pour cet été

Le cours de Pilates se maintiendra sur Zoom. En revanche, le cours de Stick Stretching et le Club de marche et étirement se donneront en extérieur, en respectant toutes les mesures de sécurité. À vos chapeaux, casquettes et gourde d’eau, et c’est parti pour l’été!

Dépêchez-vous de vous inscrire, les places sont limitées! La session commence le 6 juillet pour 6 semaines.

Carte voyageur

Vous avez aussi la possibilité d’acheter des cours à l’unité avec notre carte-voyageur. Excellent pour ceux qui ont des vacances ou veulent explorer les différents cours

 

 

Session de cours virtuels

La pandémie a changé plusieurs de nos habitudes de vie. Cependant, bouger reste un besoin essentiel pour le corps et l’esprit. C’est pourquoi nous vous offrons la possibilité de bouger dans le confort de votre salon ou de votre jardin. Notre kinésiologue, Estelle Remy, vous a préparé 2 sessions de cours virtuels. Se sont des sessions de 4 semaines. Celle du mois de juin commençant le 1er juin. Vous pouvez aussi vous inscrire à la pièce si vous voulez essayer un cours ou l’autre.

 

Session de juin

Session de juillet

Réouverture 1er juin

printemps

Et voilà, nous y sommes ! La réouverture de nos activités complètes approche à grands pas. Nous serons de retour à partir du 1er juin pour les services de chiropratique, massothérapie et kinésiologie.  Les services d’acupuncture reprendront le 8 juin . Vous pouvez dès maintenant reprendre rendez-vous. Tous les gens qui avaient un rendez-vous pendant le confinement seront rappelés dans les prochaines semaines. Cependant, si votre condition a besoin d’attention plus rapidement, n’hésitez pas à nous contacter.

De nouvelles procédures

Étant donné la pandémie de COVID-19 et les nouvelles normes sanitaires, quelques modifications ont été apportées à nos procédures. En voici quelques exemples :

  • Avant votre RV et lors de votre arrivée, on vous posera des questions au sujet des symptômes que vous pourriez présenter. Si vous présentez de symptômes de COVID-19, contactez le 1-877-644-4545 pour parler à une infirmière d’Info-Santé.
  • Lors de votre rendez-vous, nous vous prions de n’apporter avec vous que le strict nécessaire. (Ex : clé, porte-monnaie, masque, cellulaire).
  • De plus, nous vous demandons d’arriver à l’heure exacte de votre RV. Si vous arrivez à l’avance, nous vous prions de rester dans le stationnement de façon à ne pas surcharger la réception.
  • Nous vous demandons de venir seul à votre RV. Les accompagnateurs ne sont permis que lorsque vraiment nécessaire. Par exemple le parent d’un enfant ou quelqu’un aidant une personne avec difficulté à se mouvoir, etc…)
  • Lors de votre entrée à la clinique, l’étiquette respiratoire reste de mise ainsi que la distanciation sociale de 2 m (6 pi). SVP, respecter le marquage au plancher.
  • Nous vous demandons donc de passer à la salle de bain dès votre arrivée et de laver vos mains pendant 20 secondes.
  • Ensuite, nous vous demanderons de mettre un masque si vous n’en portez pas déjà un.

Vous serez ensuite dirigés vers une salle de traitement, en vous demandant d’apporter tous vos effets personnels avec vous, mis à part les bottes ou les souliers qui peuvent être laissés à l’entrée s’ils sont retirés.

Procédures sanitaires

Vos praticiennes seront, elles aussi, masquées et porteront une protection oculaire lorsque la distanciation ne sera pas possible.

Des procédures sanitaires sont en place (désinfection des salles et des instruments entre chaque patient, désinfection fréquente des poignées de portes, terminaux de carte de crédit, chaises, etc…). Nous voulons vous offrir un endroit sécuritaire afin d’atteindre vos objectifs de santé optimale.

Besoins autres qu’un rendez-vous

De plus, si vous avez à passer à la clinique pour toute autre raison qu’un rendez-vous avec votre praticienne (achat de produits, paiement de facture, etc…), nous vous demandons de prendre rendez-vous afin de vous allouer un temps où la distanciation pourra se faire efficacement.

Service de téléconsultation

Étant donné que les consignes de distanciation sociale sont encore en vigueur, certaines interventions pourront se faire en téléconsultation. Voici quelques exemples parmi tant d’autres : l’ouverture d’un nouveau dossier, le rapport au patient, la démonstration d’exercices ou des conseils sur l’ergonomie de votre poste de travail. Que vous vouliez vous rassurer sur votre condition ou avoir des conseils, nous nous ferons un plaisir de prendre un moment avec vous pour le faire. Vous n’avez qu’à nous appeler et nous vous ferons parvenir la procédure qui est simple à faire. Vous n’avez besoin que d’un appareil ayant une caméra : téléphone cellulaire, tablette ou ordinateur.

Est-ce que mon couvre-visage est adéquat?

Un masque non médical ou un couvre-visage doit :

  • Être constitué d’au moins 2 couches de tissu (comme du coton ou du lin);
  • Couvrir complètement la bouche et le nez sans laisser de trous;
  • Être solidement fixé à la tête par des attaches ou des cordons formant des boucles que l’on passe derrière les oreilles ou derrière la tête;
  • Permettre de respirer facilement;
  • Être confortable et se porter sans nécessiter d’ajustements fréquents;
  • Être changé dès que possible s’il devient humide ou sale;
  • Conserver sa forme après avoir été lavé et séché.

Toute l’équipe de la Clinique Virage Santé a hâte de vous revoir et de vous servir à nouveau. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question : 450-349-6611.

Vous êtes là pour nous, on a des #chirotrucs pour vous!

Cette semaine est la Semaine de la santé neurovertébrale. Du 4 au 8 mai 2020, la campagne « Vous êtes là pour nous, on a des #chirotrucs pour vous» battra son plein. Même si la COVID-19 a chamboulé la vie de tous, nous devons continué à prendre soin de notre santé neurovertébrale.

Dans le contexte actuel de pandémie de la COVID-19, le nombre d’heures de travail s’est accru considérablement pour certains métiers qui desservent des secteurs essentiels. Pour plusieurs, se sont aussi des conditions de travail qui ont changées. Certains métiers comme caissiers et caissières, couturiers et couturières, infirmiers et infirmières  doivent de plus composer avec des défis au niveau de l’ergonomie de leur poste de travail. Ajoutons à cela le stress et la fatigue, le risque de blessures et de douleurs est alors bien réel.

C’est dans cet esprit et en solidarité avec tous ces travailleurs des secteurs essentiels que l’Association des Chiropraticiens du Québec a publié plusieurs #chirotrucs afin d’aider à la prévention des blessures.

Les chiropraticiens font partie des services essentiels et dans le contexte actuel, ils sont assujettis à des protocoles sanitaires rigoureux leur permettant de recevoir les cas urgents seulement. Même si les contraintes de distanciation sociale nous empêchent de travailler normalement, nous demeurons disponibles pour vous donner des conseils de prévention de base. Ces conseils, si bien observés, vous aideront à préserver votre dos avant d’expérimenter des douleurs aiguës.

#Chirotrucs

Pour les commis d’épicerie : Mal partout après les quarts de travail debout ? Prévenez l’apparition des courbatures grâce à ces #chirotrucs :
http://blogue.chiropratique.com/covid-19-travail-de-commis-depicerie/

Pour les couturiers/couturières : Submergé.e dans la couture, vous souffrez de courbatures ? Remédiez à la situation en adoptant ces #chirotrucs:
http://blogue.chiropratique.com/covid-19-adopter-bonne-posture-couture/

Pour le personnel de soins infirmiers : Impossible de quitter après votre quart de travail régulier car des patients ont besoin de vous ? Limitez le risque de blessures avec les conseils suivants : http://blogue.chiropratique.com/covid-19-20-chirotrucs-prevenir-blessures-infirmiers-preposes/

Pour les livreurs et camionneurs : Les heures passées à livrer des denrées essentielles se multiplient? Diminuez les risques de douleurs en incluant ces #chirotrucs à votre quotidien : http://blogue.chiropratique.com/covid-19-prevenir-maux-dus-travail-de-camionneur/

Pour les employés de service de garde : Difficile de veiller à votre propre santé lorsque vous travaillez avec les tout-petits? Intégrez les conseils suivants à votre quotidien pour conserver une santé neurovertébrale optimale : http://blogue.chiropratique.com/covid-19-travail-service-de-garde/

Pour les travailleurs agricoles : La cueillette maraîchère n’est pas de tout repos pour vos articulations ? Prenez les précautions nécessaires pour diminuer les risques de blessures : http://blogue.chiropratique.com/covid-19-travailleurs-agricoles/

Pour les gens qui font du télétravail: Vous travaillez dans l’ombre depuis votre domicile ? Prenez le temps de bien vous installer pour éviter les douleurs au cou, épaules et dos : http://blogue.chiropratique.com/bien-ajuster-poste-de-travail-a-maison/

Dégager les tensions par l’auto-massage

Massage thérapeutique à la Clinique Virage Santé

par Rosalie Payette, massothérapeute agréée

Pour plusieurs, le confinement à la maison dû au Covid-19 signifie l’arrêt temporaire de traitement régulier avec leur thérapeute. C’est pour vous aider à soulager quelques tensions musculaires que la fédération québécoise des massothérapeutes a préparé quelques vidéos d’auto-massage. Vous pourrez ainsi les reproduire à la maison. Ces vidéos vous aideront à patienter avant de retrouver vos massages quotidiens avec vos massothérapeutes.

Vidéo

Voici donc une première capsule sur l’auto-massage de la tête, de la nuque et des trapèzes.

Auto-massage de la tête, de la nuque et des trapèzes

Bon massage!