Massothérapie pour les travailleurs de la santé

Voilà un peu plus d’un an que la pandémie du virus de la COVID-19 a frappé le Québec.  Les travailleurs de la santé travaillent d’arrache-pied depuis le jour 1 pour limiter les débordements dans les hôpitaux.

Afin d’encourager et redonner aux travailleurs de la santé, les massothérapeutes veulent offrir un rabais sur leurs massages. C’est la raison pour laquelle un rabais de 10$ sera appliqué sur les massages de 60 ou 90 minutes pour ces travailleurs. Ce rabais est valide entre le 1er Mai et le 1er Juillet inclusivement. 

Alors, si vous êtes un travailleur dans le domaine de la santé (employé.e d’un centre de dépistage, infirmier.e, préposé.e aux bénéficiaires d’un CHSLD, employé.e d’entretien, de cuisine, …), prenez rendez-vous en appelant au 450-349-6611. Il nous fera plaisir de planifier un rendez-vous avec vous. Les massothérapeutes sont prêtes pour prendre soin de vous. 

En terminant, merci de votre dévouement.

Massothérapie pour les enfants

par Carol-Ann Deslauriers, Massothérapeute agréée

Plusieurs clients me demande souvent si un enfant peut recevoir un massage. J’affirme alors que bien-sûr et j’ajoute même qu’il n’y a pas d’âge minimum requis. En autant que la condition le permette, n’importe quel enfant, même bébé peut recevoir un massage. Il peut s’avérer très bénéfique pour le receveur. Surtout en cette période de pandémie, où leur vie sociale, scolaire et familiale se retrouve bouleversée.

Pour les bébés

Premièrement, sachez que dès la naissance un bébé peut recevoir un massage. Bien entendue, la massothérapeute adaptera ses huiles, ses mouvements et la pression donnée. Pour les touts petits, c’est bien souvent les parents qui pratique le massage lorsqu’ils leurs appliquent de la crème, après le bain par exemple.

Continuer la lecture de « Massothérapie pour les enfants »

Dégager les tensions par l’auto-massage

Massage thérapeutique à la Clinique Virage Santé

par Rosalie Payette, massothérapeute agréée

Pour plusieurs, le confinement à la maison dû au Covid-19 signifie l’arrêt temporaire de traitement régulier avec leur thérapeute. C’est pour vous aider à soulager quelques tensions musculaires que la fédération québécoise des massothérapeutes a préparé quelques vidéos d’auto-massage. Vous pourrez ainsi les reproduire à la maison. Ces vidéos vous aideront à patienter avant de retrouver vos massages quotidiens avec vos massothérapeutes.

Vidéo

Voici donc une première capsule sur l’auto-massage de la tête, de la nuque et des trapèzes.

Auto-massage de la tête, de la nuque et des trapèzes

Bon massage!

Des nouvelles de vos massothérapeutes

personne se faisant masser par la massothérapeute

par Carol-Ann Deslauriers, massothérapeute agréée

Bonjour à tous nos clients. Nous vivons présentement une situation pas évidente et pleine d’incertitudes. Comme vous savez les mesures de restriction se sont intensifiées au fil des journées. De plus, on parle maintenant de confinement jusqu’au 4 mai. Ce qui nous force, selon les directives de la Fédération québecoise des massothérapeutes, à mettre sur pause nos services.

Pendant cette pause forcée, Rosalie et moi en profitons pour refaire le plein d’énergie et se ressourcer, pour vous revenir en force dès que ce sera possible.

Des outils de plus pour mieux vous servir

Nous prenons également ce temps pour suivre des formations en ligne que notre FQM nous offre gratuitement. Ces formations porte sur des sujets tels que : le système lymphatique et ses fonctions immunitaires, la tendinite de la longue portion du biceps (Pathologie et applications en massothérapie), l’entretien motivationnel en relation d’aide et d’autres qui suivront selon le temps de confinement.

Rosalie se joint à moi pour vous souhaiter la santé, vous dire de prendre soins de votre corps et votre esprit et vous dire que ça va bien aller. Nous tenons également à remercier du fond du coeur tous ceux qui travaillent au sein des services essentiels!

Trousse maison d’Huiles essentielles

Massage thérapeutique à la Clinique Virage Santé

par Rosalie Payette, massothérapeute agréée

En raison de la pandémie COVID-19, je ne peux pratiquer mon métier de massothérapeute pour quelques semaines. Dans le but de vous aider du mieux que je peux à partir de la maison, j’ai pensé vous donner mon top 3 dans les huiles essentielles que j’utilise régulièrement pour soulager des inconforts du quotidien.

Menthe poivrée

La menthe poivrée est un essentiel dans ma trousse de base d’huiles essentielles. Je l’utilise fréquemment et pour différentes occasions.

Menthe

  • Si vous avez une douleur quelconque sur le corps, vous pouvez diluer quelques gouttes de menthe poivrée avec un peu d’huile végétales. Un effet de fraicheur se produira : « Le menthol confère à l’huile essentielle de Menthe poivrée de belles propriétés anti-douleur et anti inflammatoires. Tout comme le froid, le menthol active en effet les thermorécepteurs de la peau, ce qui entraîne une analgésie profonde (soulagement de la douleur). »
  • J’utilise aussi la menthe poivrée pour soulager mes maux de tête. Légèrement diluée, j’applique un peu d’huile sur mes tempes ou derrière mes lobes d’oreille. Encore une fois, l’effet de fraicheur viendra soulager le mal de tête.

Bref, ne partez jamais bien loin sans votre menthe poivrée!

Eucalyptus radiata

Eucalyptus

L’huile d’eucalyptus est un incontournable dans ma trousse. Je l’utilise principalement pour ses effets bénéfiques sur les voies respiratoires. En la diluant avec un peu d’huile végétale, vous pouvez en appliquer au niveau des sinus et des tempes, ou encore au niveau de la poitrine.

Si jamais vous avez un diffuseur d’huile essentielle, placez-le dans votre chambre à coucher, ajouter quelques gouttes d’eucalyptus et prenez de bonnes respirations.

Lavande

Finalement, je parlerai de la lavande vraie comme dernière huile essentielle à mettre dans sa trousse. La lavande vraie offre plusieurs bénéfices, mais ici j’en parlerai principalement pour son utilisation lors de trouble du sommeil.

Vous pouvez l’utiliser de plusieurs façons pour favoriser le sommeil comme :

Lavande

  • Deux-trois gouttes sur l’oreiller
  • Se masser les pieds avec quelques gouttes
  • Se masser la poitrine et le sternum avec quelques gouttes
  • Quelques gouttes dans le diffuseur placé dans la chambre à coucher

 

Et voilà mon top 3 d’huiles essentielles que j’utilise fréquemment. Notez que ces huiles ont plusieurs autres vertus et que vous pouvez également les utiliser de bien d’autres façons. Vous pouvez vous référer au site de Passeport Santé pour connaître d’autres utilisations et également consulter la liste de contre – indications ( exemple : femmes enceintes, bébés, etc.). J’espère que vous n’hésiterez pas à essayer ces petits trucs à la maison si jamais vous en ressentez le besoin. Même si je ne suis pas au poste pour prendre soin de vous, je ne vous oublie pas et je vous dis à bientôt!

Images

https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/nourriture

https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/fond

https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/fond

Massothérapie et douleur chronique

par Carol-Ann Deslauriers, massothérapeute agréée

Différencier douleur et douleur chronique

La douleur est généralement due à une cause bien précise (coupure, fracture, contracture) et a pour but d’envoyer un message bien précis au cerveau : « quelque chose ne va pas ». Le cerveau peut alors envoyer des anti-douleur naturels au site de douleur et entrer en mode « guérison ». La douleur partira alors au fur et à mesure que la complication se dissipe.

Lors de douleur chronique, malheureusement, la douleur reste là pendant plusieurs mois voire pour toujours. Souvent causée par des pathologies telles que fibromyalgie, arthrite, sclérose en plaque, cancer, amputation, elles varient d’intensité selon les jours. La douleur chronique persiste donc au delà du temps de guérison normalement associé à une blessure.

La massothérapie pour aider

Outre le traitement médical, certaines alternative plus naturelles peuvent aider comme l’acupuncture, la chiropratique, la massothérapie, la kinésiologie et bien d’autres. Ces traitements peuvent en effet diminuer la douleur à long terme et aider la gestion de celle-ci.

Voici une liste des bienfaits de la massothérapie pour les gens qui souffrent de douleurs chroniques:

• réduit les douleurs articulaires,

• améliore la mobilité,

• atténue les tensions et les douleurs musculaires,

• améliore la circulation sanguine,

• stimule la libération d’endorphine,

• réduit la fréquence des migraines,

• favorise la relaxation, réduit le stress,

• augmente l’énergie,

• améliore le sommeil,

• aide à la gestion des crises liées aux douleurs chroniques, etc.

Le déroulement

La massothérapeute aura préalablement rempli un questionnaire santé avec le client pour permettre de bien cibler les besoins du client, les contraindications et le déroulement des séances à venir. Le massage sera généralement doux, sans trop de pression forte, surtout en période de douleur intense.

Lors des prochains traitements, il sera important de discuter des jours qui ont suivis le précédent massage La massothérapeute voudra savoir s’il y a eu des courbatures, de la fatigue, des maux de tête, etc… De cette façon, la massothérapeute pourra modifier sa manière de travailler, ajuster la pression et proscrire certains mouvements.

Sources:

ressources sante salut bonjour

Fédération Québécoise des Massothérapeutes agréés

Ma résolution cette année ? Prendre soin de moi !

par Rosalie Payette, massothérapeute agréée

Tel que mentionné dans le dernier blogue de la Clinique, parmi les résolutions les plus courantes est celle : « cette année, je vais prendre soin de moi ». Après avoir fait le bilan de l’année dernière, nous réalisons encore une fois que le temps passe vite et que nous nous occupons de tout, sauf de nous-mêmes. Pourtant, si nous améliorons notre qualité de vie en se fixant des moments pour soi régulièrement, nous améliorons par le fait même notre environnement.

La massothérapie

Prendre rendez-vous pour un massage est un temps réservé dans son agenda qui vise à prendre soin de soi. 60 ou 90 minutes sans cellulaire, sans enfant ni travail.  60 ou 90 minutes seulement avec soi-même et un massothérapeute qui prend soin de nous. L’importance de ce moment est essentielle dans un monde où nos horaires sont super chargés. Ce court, mais précieux instant de détente, aura pour effet de libérer du stress qu’apporte le travail ou bien encore qu’apporte la vie à la maison.  La massothérapie apportera des bienfaits au niveau musculaire bien sûr. En enlevant des tensions au niveau du dos par exemple, mais également au niveau du système nerveux. Ce moment exclusivement dédié à votre bien-être vous donnera un petit « boost » d’énergie afin de retrouver votre vie chargée.

D’ailleurs, en bonifiant votre qualité de vie en prenant des massages régulièrement, vous serez certainement plus efficace au travail. Vous serez aussi plus attentif et patient auprès des gens et assurément plus en harmonie avec votre corps. Plusieurs pensent qu’ils n’ont pas besoin de massage puisqu’ils ne ressentent aucune tension. Cependant, un entretien régulier optimisera cet état et préviendra de futures douleurs.

Prenez soin de vous!

Dans cet article, je fais le lien direct entre les bienfaits qu’apporte la massothérapie et ce qu’un moment pour soi peut apporter de bien dans sa vie, mais il existe bien d’autres moyens évidemment. Peu importe la façon, l’important est de penser à ce qui fait du bien à notre corps et à notre esprit.

La massothérapie et les femmes enceintes

Par Carol-Ann Deslauriers, massothérapeute,

Pour la majorité des femmes, attendre un enfant sera la plus merveilleuse expérience de leur vie. Cependant, pour les femmes enceintes, elle n’en demeure pas moins une période de grands changements autant physiques, psychologiques et environnementaux. Que ce soit le premier ou le quatrième bébé, chaque grossesse est unique et vécue différemment par la maman.

La venue du poupon à naître apporte beaucoup de joie, mais également certaines angoisses. De plus, certains  inconforts corporels tel que les douleurs musculaires et articulaires, les nausées, ainsi que l’insomnie peuvent apparaître. Il est donc important pour ces femmes de prendre soin de leur corps et leur esprit afin de profiter pleinement de cette période gestationnelle, de même qu’être reposée pour le grand jour et ceux qui suivront avec bébé.

Quelques bienfaits du massage pour femmes enceintes

-Soulagement des maux de dos

-Amélioration de la posture

-Favorise un meilleur sommeil

-Aide lors de la respiration (expansion de la cage thoracique et du ventre)

-Mène à la détente profonde, donc diminue le stress, angoisse, anxiété

-Apaise les nausées

-Diminue l’œdème qui peut survenir au cours de la grossesse

Bien choisir sa/son massothérapeute

Tout d’abord, il est primordial de sélectionner une/un massothérapeute ayant reçu la formation spécifique du massage pour femme enceinte. Cette massothérapeute sera qualifiée et prête à répondre à vos questions et besoins. Elle saura également, selon le déroulement de votre grossesse, comment ajuster son massage. Par ailleurs, elle pourra demander un avis de la sage-femme ou du médecin s’il existe des dangers pour le massage dans les cas de pré-éclampsie, fausses couches passés, grossesse à risque, diabète…

Le massage de la femme enceinte sera adapté, doux, composé de mouvements lents, longs et enveloppants

Il faut aussi dire que ce massage, adapté, sera doux, composé de mouvements lents, longs et enveloppants. Certaines utilisent les coussins spécialisés, d’autres préfèrent le massage en latérale, utilisant des oreillers pour un maximum de confort pour maman et bébé. Aucun étirement (dû à l’élasticité des ligaments causée par la relaxine), aucune percussion ou mouvement brusque ne devrait être fait durant le massage. En outre, les huiles essentielles sont à proscrire, étant donné leurs puissants effets sur le corps humain.

Recevoir un massage, oui ou non?

Certains vous diront de ne pas vous faire masser, tandis que d’autres préciseront que c’est à proscrire seulement durant le premier trimestre. Quant est-il vraiment?

Au vue des éléments proposés au point précédent, il n’y a pas de contre-indication à recevoir un massage et ce, dès le début d’une grossesse (qui se déroule normalement), jusqu’à la toute fin. Il suffit que la massothérapeute ET la mère, soient à l’aise dans la situation.

Pour terminer, j’encouragerais les mamans, à se faire masser, pour tout le bien-être que cela peut apporter. Choisissez une massothérapeute qualifiée, pour ainsi être en confiance, être prise en charge convenablement et se sentir en sécurité. Pour trouver votre massothérapeute vous pouvez consulter le site de la Fédération québécoise des massothérapeute agréés 

 

Références :

Le massage durant la grossesse – Fédération québécoise des massothérapeutes agréés

– Massage de la femme enceinte  https://rmpq.ca/techniques-et-bienfaits-de-la-massotherapie/techniques-reconnues/massage-femme-enceinte/

Insomnie et massothérapie

Massage thérapeutique à la Clinique Virage Santé

par Rosalie Payette, massothérapeute

Dès la naissance d’un nouveau-né, il est facile à constater à quel point le sommeil est quelque chose de précieux et de fragile, autant pour le bébé que pour les parents. Un sommeil perturbé peut être difficile à récupérer si la situation perdure. À la longue, l’insomnie peut même amener des troubles physiques et mentaux. Chez l’adulte, les recommandations sont de 7 à 9 h de sommeil par nuit afin de se sentir revigoré.

L’insomnie est définie par une incapacité à s’endormir en soirée, par des réveils fréquents et prolongés la nuit, ou encore par un réveil prématuré le matin. Il est reconnu qu’une bonne hygiène de sommeil favorise un bon sommeil. De plus, la massothérapie a été démontrée par plusieurs études comme un bon moyen d’améliorer la qualité du sommeil.

La massothérapie et l’insomnie en quelques points

  • Le massage peut contrer l’insomnie puisqu’il favorise un état de détente et de bien-être. Les manœuvres douces vont apaiser le système nerveux et diminuer le stress. 
  • Le massage peut aider à la diminution de douleurs musculaires. Des douleurs lombaires, par exemple, peuvent déranger la qualité d’une nuit de sommeil. Un massage régulier pour contrer ces douleurs diminuera l’inconfort lors du coucher. 
  • Le massage peut soulager les douleurs au nerf sciatique chez la femme enceinte. Un massage en douceur vers les lombaires et les fessiers calmera l’inconfort et aidera par la suite à se détendre vers un meilleur sommeil.
  • Le massage peut calmer les maux de tête et les migraines. En enlevant des tensions au niveau du cou, le sang pourra se rendre plus facilement à la tête et donc améliorera l’oxygénation du cerveau. 

Pour un bon sommeil

L’automne arrive et cette saison rime avec changement d’heure et diminution de lumière. Le sommeil peut avoir de la difficulté à s’adapter et c’est important de bien le prendre en charge. Voici donc quelques conseils pour l’améliorer.

  • Premièrement, favorisez une régularité dans les heures du coucher et du lever.
  • Évitez les écrans d’ordinateur, télévision, cellulaire avant le coucher. 
  • Évitez les stimulants tels que le café, thé et chocolat durant les quelques heures avant le coucher.
  • Finalement, optez pour une pièce propice à la détente pour vous coucher. Soyez confortable! 

Donc, si vous voyez que votre sommeil a besoin d’être améliorer, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos massothérapeutes de la clinique!

* La massothérapie se veut une approche complémentaire qui, lorsqu’elle est adaptée à l’état de santé d’une personne et pratiquée par un massothérapeute bien formé et compétent, peut contribuer à la prise en charge de plusieurs maladies et troubles, dont l’insomnie et autres troubles du sommeil. La massothérapie ne remplace pas un traitement médical. Elle s’inscrit cependant dans une vision d’interdisciplinarité et devrait être prodiguée en complémentarité d’autres disciplines en santé (médecine, soins infirmiers, physiothérapie, chiropratique, acupuncture, etc.).

Source:

Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM)

National Sleep Foundation

American Massage Therapy Association. (2012). Massage therapy can help improve sleep – Position statement.

Inserm – La science pour la santé

Noeuds musculaires

Vous avez probablement ressenti à un moment ou à un autre de votre vie la douleur et la sensibilité provoquées par un nœud musculaire. Les recherches ont démontré que les nœuds musculaires toucheraient jusqu’à 85 pour cent de la population. Ils nuisent à la mobilité, causent de la douleur et peuvent réduire la qualité de vie1.

Qu’est-ce que les nœuds musculaires?

Les nœuds musculaires se forment généralement dans le dos, les épaules ainsi que dans le cou. Ces rubans musculaires raides présentent un nodule en leur centre que l’on nomme « point gâchette ». La douleur peut apparaître spontanément (douleur active) ou lorsque l’on appuie sur le point gâchette (douleur latente)3. Dans tous les cas, les nœuds musculaires provoquent une douleur qui s’étend au-delà du point gâchette jusqu’aux muscles adjacents.

Quelle est la cause des nœuds musculaires?

Les nœuds musculaires, aussi appelés points gâchettes myofasciaux, constituent un mal complexe dont les causes possibles sont des plus diverses. Il reste encore bien des recherches à mener sur le sujet, mais les meilleures données probantes disponibles révèlent que les nœuds musculaires sont le résultat d’une surutilisation2, comme par exemple, le fait de soulever des charges lourdes ou d’effectuer des mouvements répétitifs. Parmi les autres causes, on retrouve entre autres:

  • le stress psychologique1
  • une mauvaise ergonomie1
  • une mauvaise posture1
  • la fatigue1
  • la déshydratation4
  • les habitudes alimentaires malsaines4
  • les troubles du sommeil5
  • les problèmes articulaires5

« Les fibres musculaires sont faites pour bouger; elles doivent se contracter, se détendre, s’allonger et se replier », explique le Dr Adrian Chow, DC. Lorsque nous passons toute la journée à l’ordinateur sans bouger ou presque, nos fibres musculaires se collent peu à peu les unes aux autres, formant ainsi un nœud. Une mauvaise posture exerce également un stress sur nos muscles, qui, avec le temps, peut provoquer la formation de tissu cicatriciel. »

Quels sont les symptômes des nœuds musculaires?

La douleur est le premier symptôme des nœuds musculaires. Cependant, comme chacun la ressent différemment, vos symptômes peuvent être différents de ceux d’une autre personne. Cependant, la plupart des gens s’entendent pour dire que les nœuds musculaires paraissent enflés, tendus ou bosselés au toucher, et qu’ils provoquent une sensation de douleur4.

Selon l’endroit où se trouve le nœud musculaire, celui-ci peut causer des douleurs dans d’autres régions du corps qui semblent n’avoir aucun lien apparent. Par exemple, un nœud musculaire dans le cou peut entraîner une douleur à la base du crâne, provoquant ainsi une céphalée de tension4.

Quelles personnes sont les plus vulnérables?

Très peu de personnes vivent leur vie sans jamais connaître un nœud musculaire. Quatre-vingt-dix-sept pour cent des personnes souffrant de douleurs chroniques ont des points gâchettes.  Et ce taux grimpe à 100 pour cent chez les personnes souffrant de douleur cervicale6,7,8. Il existe toutefois certains facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer des nœuds musculaires. Ceux-ci comprennent :

  • le vieillissement1
  • la maladie1
  • le stress1
  • la fibromyalgie6

Comment diagnostiquer les nœuds musculaires?

Le diagnostic d’un nœud musculaire nécessite un examen physique effectué par un professionnel expérimenté, comme un chiropraticien. Ce dernier examinera la région douloureuse à la recherche d’un ruban musculaire tendu et d’un nodule sensible au toucher, et il évaluera la réaction du patient à la palpation6.

Comment traiter les nœuds musculaires?

Une fois le diagnostic établi, il faut déterminer comment traiter le nœud musculaire qui se trouve dans votre dos, votre cou ou vos épaules. Il existe plusieurs options, mais les plus courantes sont les suivantes :

Quelle que soit l’option retenue, l’objectif principal est de relâcher le point gâchette afin de réduire la douleur et d’améliorer la mobilité1 en déliant les tissus comprimés et en apaisant l’inflammation nerveuse4.

Comment prévenir la formation de nœuds musculaires4?

Les nœuds musculaires sont causés notamment par une surutilisation, par le stress, par une mauvaise posture ou par la fatigue. Vous pouvez donc réduire les risques de souffrir d’un nœud musculaire en prenant suffisamment de repos et en adoptant une bonne posture ainsi que de saines habitudes de vie. Voici quelques conseils :

  • Améliorez votre posture en vous asseyant dans une position détendue, les épaules abaissées et vers l’arrière. Tâchez d’arrondir le dos le moins possible.
  • Trouvez des occasions de prendre des pauses pendant la journée et intégrez l’exercice à votre routine.
  • N’exagérez rien lorsqu’il vous faut soulever des charges lourdes. Demandez de l’aide, allez-y lentement ou déplacez seulement quelques objets à la fois.
  • Si votre travail vous oblige à rester assis la majeure partie de la journée, faites régulièrement des pauses pour vous étirer et éviter que vos muscles deviennent trop tendus.

Peut-on traiter les nœuds musculaires à la maison?

Même si nous vous recommandons de consulter un spécialiste de la colonne vertébrale, des muscles et du système nerveux, vous pouvez masser vous-même les muscles endoloris dans certains cas. Essayez cette technique simple4 :

  • Localisez le nœud dans votre muscle puis, en utilisant vos doigts, massez-le doucement.
  • Tâchez surtout de libérer la tension en appuyant fermement sur le nœud tout en faisant de petits mouvements circulaires.
  • Si vous éprouvez de la difficulté à atteindre le nœud musculaire dans votre dos, votre cou ou vos épaules, essayez d’appliquer la pression à l’aide d’une balle de tennis ou d’un rouleau de mousse. Soulagez la tension en faisant un mouvement de va-et-vient lent et doux.

Les nœuds musculaires sont douloureux et frustrants, peu importe la région du corps où ils se trouvent. Maintenant que vous en savez plus à leur sujet – ainsi que sur les causes et les traitements –, nous espérons que vous trouverez le soulagement qui vous permettra de profiter à nouveau de vos activités quotidiennes.

Références:

Association Chiropratique Canadienne: noeuds musculaires (tout ce qu’il faut savoir et des conseils pour soulager la douleur)

1 Jafri, M Saleet. « Mechanisms of Myofascial Pain », International scholarly research notices, vol. 2014 (2014): 523924. doi:10.1155/2014/523924.

2 Bron, Carel et Jan D Dommerholt. « Etiology of myofascial trigger points », Current pain and headache reports, vol. 16,5 (2012): 439-44. doi:10.1007/s11916-012-0289-4.

3 Shah, Jay P et al. « Myofascial Trigger Points Then and Now: A Historical and Scientific Perspective », PM & R : the journal of injury, function, and rehabilitation, vol. 7,7 (2015): 746-761. doi:10.1016/j.pmrj.2015.01.024.

4 Cronkleton, E. (G. Minnis DPT, Ed.). « How to Treat and Prevent Muscle Knots » dans Healthline [en ligne], 19 octobre 2017. https://www.healthline.com/health/muscle-knots (Consulté le 21 mai 2019)

5 Alvarez, DJ et Rockwell, PG. « Trigger points: diagnosis and management », Am Fam Physician, 2002, 65: 653-660.

6 Bablis, Peter et al. « Neuro Emotional Technique for the Treatment of Trigger Point Sensitivity in Chronic Neck Pain Sufferers: A Controlled Clinical Trial », Chiropractic & Manual Therapies, BioMed Central, 21 mai 2008, chiromt.biomedcentral.com/articles/10.1186/1746-1340-16-4.

Rosomoff HL, Fishbain DA, Goldberg M, Santana R, Rosomoff RS. « Physical findings in patients with chronic intractable benign pain of the neck and/or back », Pain, 1989, 37: 279-287. 10.1016/0304-3959(89)90192-9.

Ester Cerezo-Téllez, María Torres-Lacomba, Orlando Mayoral-del Moral, Beatriz Sánchez-Sánchez, Jan Dommerholt, Carlos Gutiérrez-Ortega. « Prevalence of Myofascial Pain Syndrome in Chronic Non-Specific Neck Pain: A Population-Based Cross-Sectional Descriptive Study », Pain Medicine, vol. 17, n° 12, décembre 2016, p. 2369-2377, https://doi.org/10.1093/pm/pnw114.