Par Audrey-Anne Trudel, professeure de yoga

“Je ne suis pas suffisament souple.”

“Je ne suis pas capable de ne penser à rien.”

“Ça a l’air trop facile, j’ai besoin de quelque chose de plus actif.”

“Je ne peux pas bouger, je suis blessée/malade.”

Ce ne sont que quelques exemples d’affirmations que les adeptes et professeures de yoga entendent régulièrement. Elles ont toutes un point en commun: une méconnaissance de ce qu’est réellement le yoga. Cette perception est très certainement influencée par l’image du yoga véhiculée dans les médias occidentaux. Le plus souvent on y voit des postures impressionnantes performées par des athlètes aux corps souples et musclés.

Une discipline variée et complète

Bien au-delà des postures, dans sa définition classique, le yoga est “l’art et la science de la discipline du corps et du mental”1. Avant toute chose, le yoga est une pratique d’étude et de connaissance de soi, de son corps, de son esprit.

Patanjali, sage indien généralement reconnu comme étant la première personne à avoir mis par écrit les enseignements sacrés du yoga, autrefois transmis par voie orale, décline la pratique du yoga en huit membres2, que l’on peut traduire ainsi:

– l’éthique

– la discipline personnelle

– les postures physiques

– l’allongement ou le contrôle du souffle

– le retrait des sens

– la concentration

– la méditation ou contemplation

et finalement,

– l’union ou l’extase

Dans son essence pure, le yoga ne requiert aucun matériel ni aucune prédisposition physique. De plus, il peut être pratiqué dans l’une ou l’autre de ses diverses formes par n’importe qui. Oui, oui, n’importe qui, même vous. 

Différentes pratiques pour différents besoins

De façon générale, les cours de yoga que l’on rencontre en Occident sont des cours de postures physiques. Ces derniers sont parfois ponctués de courtes périodes de méditation et de bribes de sagesse yogique. Il existe une très grande variété de styles de yoga. Vous saurez sans aucun doute trouver la pratique qui vous convient.

Certaines pratiques, notamment de style vinyasa, yoga chaud ou hatha intermédiaire ou avancé, sont plus exigeantes physiquement. Elles sauront plaire à ceux qui recherchent une façon de se dépasser physiquement. D’autres pratiques plus douces existent également. Parmi elles, on retrouve le yoga restaurateur, prénatal, yin, douceur, le yoga thérapeutique ou adapté et la méditation.

La pratique régulière d’un style de yoga adapté à vos besoins saura vous aider à progresser physiquement et mentalement, peu importe votre point de départ. Pour certaines personnes, cela signifiera une meilleure posture, une souplesse accrue, des douleurs dissipées, l’accès graduel à des postures plus avancées. Pour d’autres, cela se traduira par le développement d’un sentiment d’acceptation de soi, faire la paix avec son corps et changer d’attitude mentale par rapport à la douleur et à l’adversité.

Chaque pratique de yoga, qu’il s’agisse d’une séance de postures, d’exercices de respiration, de méditation ou simplement d’effectuer nos actions quotidiennes avec conscience et attention, est un moment privilégié de rencontre avec soi-même.

S’assurer d’un enseignement de qualité

Malheureusement, au Québec, le métier de professeure de yoga n’est pas réglementé. Certaines personnes ne disposant que d’une formation très limitée, voir d’aucune formation dans cette discipline l’enseignent. Avant d’entamer un cours de yoga, il est donc important de vous assurer que la personne qui vous guidera dispose à tout le moins d’une formation de base de 200h. Si vous avez des conditions de santé particulières (maux de dos, douleurs articulaires, problèmes cardiaques ou circulatoires, grossesse, etc.), vous devriez idéalement rechercher une professeure qui dispose de formations complémentaires en yoga adapté, restaurateur ou thérapeutique. Et cela afin de vous assurer de pouvoir retirer tous les bienfaits de la pratique et surtout, de ne pas empirer votre condition. N’ayez pas peur de poser des questions et d’informer votre professeure de votre condition de santé!

Dans tous les cas, une bonne professeure vous encouragera à rencontrer les frontières de votre corps et de votre mental avec douceur et compassion, sans pression de performance ou de perfection.

Si vous êtes intéressé à débuter une pratique de yoga sécuritaire et accessible, informez-vous au sujet des cours offerts à la Clinique Virage Santé: introduction au yoga, hatha yoga classique et yoga douceur/restaurateur. Les cours sont donnés en petits groupes de huit personnes maximum, permettant une approche personnaliséet adaptéà vos besoins.
Références:
  1. Martine Bergeron (enseignante), Notes de cours – Fondation Yoga Classique, Académie En Soi, 2015, p. 1.
  2. Françoise Mazet (traductrice), Yoga Sutra Patanjali, Éditions Albin Michel, 1991, 222p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *