Par Carol-Ann Deslauriers, massothérapeute,

Pour la majorité des femmes, attendre un enfant sera la plus merveilleuse expérience de leur vie. Cependant, pour les femmes enceintes, elle n’en demeure pas moins une période de grands changements autant physiques, psychologiques et environnementaux. Que ce soit le premier ou le quatrième bébé, chaque grossesse est unique et vécue différemment par la maman.

La venue du poupon à naître apporte beaucoup de joie, mais également certaines angoisses. De plus, certains  inconforts corporels tel que les douleurs musculaires et articulaires, les nausées, ainsi que l’insomnie peuvent apparaître. Il est donc important pour ces femmes de prendre soin de leur corps et leur esprit afin de profiter pleinement de cette période gestationnelle, de même qu’être reposée pour le grand jour et ceux qui suivront avec bébé.

Quelques bienfaits du massage pour femmes enceintes

-Soulagement des maux de dos

-Amélioration de la posture

-Favorise un meilleur sommeil

-Aide lors de la respiration (expansion de la cage thoracique et du ventre)

-Mène à la détente profonde, donc diminue le stress, angoisse, anxiété

-Apaise les nausées

-Diminue l’œdème qui peut survenir au cours de la grossesse

Bien choisir sa/son massothérapeute

Tout d’abord, il est primordial de sélectionner une/un massothérapeute ayant reçu la formation spécifique du massage pour femme enceinte. Cette massothérapeute sera qualifiée et prête à répondre à vos questions et besoins. Elle saura également, selon le déroulement de votre grossesse, comment ajuster son massage. Par ailleurs, elle pourra demander un avis de la sage-femme ou du médecin s’il existe des dangers pour le massage dans les cas de pré-éclampsie, fausses couches passés, grossesse à risque, diabète…

Le massage de la femme enceinte sera adapté, doux, composé de mouvements lents, longs et enveloppants

Il faut aussi dire que ce massage, adapté, sera doux, composé de mouvements lents, longs et enveloppants. Certaines utilisent les coussins spécialisés, d’autres préfèrent le massage en latérale, utilisant des oreillers pour un maximum de confort pour maman et bébé. Aucun étirement (dû à l’élasticité des ligaments causée par la relaxine), aucune percussion ou mouvement brusque ne devrait être fait durant le massage. En outre, les huiles essentielles sont à proscrire, étant donné leurs puissants effets sur le corps humain.

Recevoir un massage, oui ou non?

Certains vous diront de ne pas vous faire masser, tandis que d’autres préciseront que c’est à proscrire seulement durant le premier trimestre. Quant est-il vraiment?

Au vue des éléments proposés au point précédent, il n’y a pas de contre-indication à recevoir un massage et ce, dès le début d’une grossesse (qui se déroule normalement), jusqu’à la toute fin. Il suffit que la massothérapeute ET la mère, soient à l’aise dans la situation.

Pour terminer, j’encouragerais les mamans, à se faire masser, pour tout le bien-être que cela peut apporter. Choisissez une massothérapeute qualifiée, pour ainsi être en confiance, être prise en charge convenablement et se sentir en sécurité. Pour trouver votre massothérapeute vous pouvez consulter le site de la Fédération québécoise des massothérapeute agréés 

 

Références :

Le massage durant la grossesse – Fédération québécoise des massothérapeutes agréés

– Massage de la femme enceinte  https://rmpq.ca/techniques-et-bienfaits-de-la-massotherapie/techniques-reconnues/massage-femme-enceinte/

Une pensée sur “La massothérapie et les femmes enceintes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *