La motivation, notre meilleur ami, mais aussi notre pire cauchemar !

La motivation est probablement l’embuche la plus répandue en matière d’activité physique. Au début de votre activité, vous êtes très motivés, mais après quelques semaines, la motivation commence à diminuer. Puis un jour, vous réalisez que cela fait plusieurs semaines que vous n’avez pas bougé.

Votre kinésiologue est là pour vous aider à passer à travers cette période et à la prévenir.

Types de motivation :

La motivation vous permet d’apporter un changement dans votre vie. Elle vous pousse à changer que ce soit dans votre alimentation ou dans le choix d’activité physique (Deci et Ryan, 2008). La motivation a différentes origines. Elle peut être extrinsèque, c’est-à-dire que le changement vient de l’extérieur. À l’inverse, lorsque quelque chose d’ancré en nous amène le changement alors la motivation est intrinsèque.

Par exemple, vous commencez à bouger parce que vous avez peur que votre médecin vous fasse la morale. C’est donc une motivation extrinsèque, car vous voyez la possibilité d’une sanction. En revanche, si l’envie de bouger vient d’un désir de jouer avec vos petits-enfants, alors la motivation est intrinsèque, car elle provient d’un besoin psychosocial. Dans la plupart des cas, la motivation d’origine intrinsèque a une plus grande portée que celle d’origine extrinsèque. En effet, pour les motivations extrinsèques, si on élimine le risque de sanction ou la récompense alors il n’y a plus de raison de poursuivre le changement de comportement.

La motivation est une notion complexe et pourtant clé dans le changement de vos comportements. Elle est à l’origine même du processus de changement de comportement (Deci et Ryan 2008). Le kinésiologue peut avoir un rôle clé dans ce processus pour aider le client à avancer et maintenir sa motivation.

Entrevue motivationnelle :

Pour aider son client à bâtir et maintenir sa motivation, le kinésiologue peut utiliser un outil appelé « l’entrevue motivationnelle ». Cette technique se centre sur le client et son objectif. Elle permet de discuter avec le client des raisons qui le poussent à apporter un changement (Miller et Rollnick 2005). L’évocation du changement est basée sur ce que vit le client, ses valeurs et ses intérêts. Le processus de changement de comportement n’est pas une chose facile et est semé d’embuches. En effet, il se peut que vous ne soyez pas encore prêt à bouger selon votre avancement dans le processus du changement.  Si vous avez commencé à bouger, le défi est alors de le maintenir, car vous pouvez avoir une phase de rechute ou complètement arrêter de bouger.

Lors d’une entrevue motivationnelle, votre kinésiologue pourra identifier à quel niveau du stade de changement de comportement vous vous trouvez. Il pourra regarder avec vous la prochaine étape à atteindre et surtout identifier les raisons des précédentes rechutes afin de vous aider à les prévenir et pouvoir ainsi maintenir l’activité physique dans votre quotidien.

Sources:

Deci, E. L., et Ryan, R. M. (2008). Favoriser la motivation optimale et la santé mentale dans les divers milieux de vie. Psychologie canadienne, 49 (1), 14-23 

Miller, R.W. et Rollnick, S. (2005).L’entretien motivationnel. 2eédition.Paris : InterEditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *