par Dre Natalie Massé, chiropraticienne
L’Association des chiropraticiens du Québec nous partage un article sur la posture en classe. La posture est un des éléments fondamental d’une bonne hygiène de vie. Elle prévient bien des maux et blessures que ce soit au présent ou dans le futur. Lors de conférences dans les écoles, je rappelle aux enfants que si les parents ou les professeurs leur disent : « Tiens‐toi droit! », ce n’est pas pour les achaler mais qu’ils ont à coeur leur santé et leur bien-être.
Nous voyons souvent les jeunes et les moins jeunes enrouler les chevilles autour de leurs pattes de chaise ou de pupitre, arrondir le bas du dos en allongeant le haut du corps sur leur bureau, s’asseoir sur une jambe, etc. En s’assurant d’offrir à votre enfant un poste d’étude bien ajusté selon sa taille à la maison, vous préviendrez bien des maux. De plus, vous aiderez votre enfant à adopter de bonnes postures qui l’aideront même dans le futur.

En classe, il peut parfois être plus difficile de maximiser la posture de l’élève à cause des pupitres et chaises qui ne sont pas ajustables. Voici donc quelques #chirotrucs pour maximiser la posture de l’enfant dans cet environnement.

Assis au pupitre, l’élève doit :

  • Coller les fesses au fond de la chaise
  • Appuyer le dos au dossier
  • Déposer les deux pieds au sol

Parmi les trucs que l’on retrouve dans ce vidéo et qui amélioreront considérablement leur posture, en voici quelques-uns:

  • Lorsque les pieds de l’enfant ne touchent pas le sol : utiliser une boîte ou de gros livres pour que l’élève puisse y déposer les pieds.
  • Pour de longues périodes de lecture, déposer le livre sur un coffre à crayon afin qu’il soit en angle. Cela évitera que l’élève ne fléchisse le cou.

Pourquoi faut-il éviter de croiser les jambes?

Croiser les jambes, cause un désalignement important du bassin et donc de la colonne vertébrale. C’est pourquoi, il faut éviter d’en prendre l’habitude. De plus, il est important que les pieds touchent le sol, afin d’éviter une trop grande pression derrière les cuisses et des tensions dans le bas du dos.

Utilisation du ballon  »suisse » en classe

Utilisation du ballon d’exercice en classe est de plus en plus populaire. Les professeurs constatent une meilleure posture, mais aussi meilleure concentration, plus grande détente musculaire, moins de fatigue et moins de stress avec son utilisation. Le ballon ne devrait pas être utilisé à la place de la chaise, mais bien comme une alternative afin de varier les postures en classe au fil de la journée. Le choix de la grosseur du ballon est importante pour le confort de l’enfant et sa posture. Il faut que l’élève puisse déposer les pieds au sol avec les genoux fléchis à 90 degrés.

Vous avez des questions afin de maximiser le confort, posture et concentration de votre enfant ou de vos élèves? N’hésitez pas à nous consulter. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions. Nous pouvons même établir une téléconsultation afin de pouvoir voir votre aménagement et vous donner les conseils appropriés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *